Exorcisme

Les cas de possession les plus intrigants

Exorcisme Annaliese Michel

Il est parfois difficile pour certaines personnes de croire à l’existence d’entités non humaines et spirituelles, encore plus quand celles-ci sont capables d’ériger domicile dans le corps d’un humain, le possédant entièrement. Et très souvent, ces entités qui existent sous plusieurs formes parviennent, dans certains cas, à prendre totalement le contrôle de leur hôte. Cela génère des histoires étranges, incompréhensibles, violentes et qui contrastent avec le tempérament de la personne possédée, qui lorsqu’elle est interrogée ne se reconnait pas dans les faits qui lui sont reprochés.

Exorcisme : Définition

Comme on peut le lire sur Wikipédia, l’exorcisme est une entreprise spirituelle dont le but est d’expulser les démons ou de libérer de l’emprise démoniaque et cela par l’autorité spirituelle que Jésus a confiée à son Église. L’entité la plus connue censée provoquer la possession est la force que les chrétiens nomment Satan ou le Diable

Banniere pub

Pour illustrer cet article, nous allons nous référer aux cas les plus célèbres répertoriés à travers les années

Le cas Robbie Mannheim

William Bowdern, Walter Halloran et William Van Roo, ce sont les trois prêtres qui, pendant des jours, ont essayé d’exorciser Robbie Mannheim. La victime se serait amusée à contacter l’âme de sa tante défunte à travers une planche Ouija que lui avait offerte la tante en question. Après quelques manifestations étranges (objets volants, voix étranges, bruits inexpliqués), Robbie a commencé à parler dans des langues très anciennes et à flotter dans l’air, le corps anormalement tordu. Le démon qui le possédait a fini par lâcher prise après une trentaine de séances d’exorcisme au cours desquelles certains des prêtres ont été blessés. Cette histoire est celle dont s’est inspiré le film l’Exorciste. Robbie Mannheim est l’identité réelle de l’exorcisé.

Le fils de Sam

1976, New York vit sous la terreur d’un tueur en série. Et comme à leur habitude, les médias ont tôt fait de le surnommer « le fils de Sam ». Pendant le Summer Sam, l’individu tue 6 personnes. Quand il sera arrêté et reconnu comme étant en fait David Berkowittz, il a dit à la police ne pas être en possession de son esprit et de sa raison et qu’une voix étrange lui dictait l’ordre de tuer. Il affirmait que lui-même n’était pas possédé à vrai dire et que l’ordre provenait du chien de ses voisins.

Michael Taylor et son couple

Cette histoire a eu lieu en 1974 en Angleterre. Monsieur Michael Taylor était en couple avec son épouse et c’était un couple religieux qui fréquentait régulièrement les lieux de cultes. Le plus fréquenté était d’ailleurs celui mené par une certaine Marie Robinson. On raconte qu’au cours d’une des séances de prière, la femme de Taylor l’aurait accusé d’entretenir une relation extraconjugale avec Marie, celle qui menait les prières. Ce fut le déclic d’une série d’actions dont le dénouement fut extrêmement tragique pour le couple. D’abord, Michael Taylor a nié en bloc l’accusation proférée par son épouse, puis un moment plus tard, il a commencé par dire des propos vraiment obscènes et d’une violence inouïe, ce qui ne lui ressemblait en rien.

Cette phase de troubles comportementaux a duré des mois. Ayant à un moment donné pris conscience de son hérésie, il est allé de lui-même solliciter l’aide des prêtres. La séance d’exorcisme aurait duré plus d’un jour. À la fin, les prêtres l’ont laissé retourner chez lui, mais en lui disant que tous les démons n’avaient pas encore quitté son corps, et qu’il en restait un particulièrement violent. Quelques heures après cet avertissement c’est dans la rue, les yeux errants, l’air totalement perdu et recouvert de sang que Michael Taylor a été récupéré. Il venait de tuer son chien et sa femme avec. Il fut acquitté lors de son procès, la folie ayant été évoquée comme motif.

Annaliese Michel

C’est aussi un cas d’exorcisme célèbre, parce que sujet à beaucoup de controverses. Ces controverses ont été suscitées par deux choses, d’abord parce qu’il est difficile pour la plupart des gens d’admettre que la possession démoniaque est une réalité, et ensuite parce qu’ici, les exorcistes ont enregistré quelques-unes des séances d’exorcisme. Donc on peut clairement entendre la victime proférer des propos dans une langue totalement inconnue, avec une voix qui n’est pas du tout la sienne.

Cette histoire a inspiré des réalisations cinématographiques dont le célèbre L’Exorcisme d’Emily Rose. Mais il y a aussi le fait que la victime souffrait d’épilepsie et suivait un traitement que ses parents ont jugé bon d’arrêter alors qu’elle réclamait l’aide des prêtres. Difficile d’établir clairement la vérité, puisque les parents ont renvoyé les prêtres dont il n’avait pas reconnu le secours. Annaliese Michel mourut laissant les uns croire à une crise aigüe d’épilepsie et les autres à une possession démoniaque.

Le cas de Julia

Ce cas-ci a eu lieu en 2008. Un Psychiatre clinique du nom de Gallagher du New York college, s’est retrouvé face à face avec un cas avéré de possession. On sait que les scientifiques sont plus de nature à renier les cas de possession et préfèrent plaider la maladie mentale. Mais face à tellement d’anomalies et des phénomènes qu’il ne pouvait expliquer scientifiquement (comme le fait qu’elle connaissait des choses dont elle ne devrait être au courant), le scientifique a été obligé de reconnaitre que son patient était habité par une entité démoniaque.