Publié le Laisser un commentaire

Phénomènes de hantise et âmes égarées (Poltergeist)

poltergeist

Le devenir de l’âme après la mort

En temps normal, lorsqu’un être humain décède, son âme se détache de son enveloppe charnelle et suit un chemin qui la mène au monde des esprits. On dit que l’esprit a rejoint la lumière. Toutefois, il arrive notamment lors d’une mort subite et violente, que l’esprit ne parvienne pas à trouver le chemin de la lumière et reste « bloqué » sur le plan terrestre. La plupart du temps, le défunt ne sait pas qu’il est mort et ressent un besoin légitime de comprendre les causes de son décès ainsi que les circonstances dans lesquelles il a perdu la vie.

Ce qui explique pourquoi certaines âmes refusent de quitter le monde des vivants et continuent à errer çà et là, allant même jusqu’à tourmenter les êtres physiques en leur rendant la vie difficile.

C’est le cas notamment lorsque le défunt s’est attaché matériellement au plan terrestre et refuse d’abandonner un lieu ou un bien qu’il affectionnait de son vivant.

Par exemple, il peut arriver que le défunt ne tolère pas que sa maison soit habitée par de nouveaux locataires et décide de hanter les lieux jusqu’à ce que les nouveaux propriétaires soient contraints de déménager.

Face à un phénomène de hantise, il est nécessaire de faire appel à un médium ou à un passeur d’âmes afin qu’il entre en contact avec l’âme perdue et le convainque de quitter le monde physique en le guidant dans son cheminement pour l’aider à atteindre le plan astral.

Des signes caractéristiques de hantise

La présence d’une entité spirituelle dans une maison s’accompagne bien souvent de phénomènes inexpliqués, c’est à dire d’évènements auxquels la science d’aujourd’hui n’est pas en mesure de fournir une quelconque explication rationnelle.

  • On entend des bruits de pas retentir dans le couloir situé à l’étage supérieur, alors que personne n’y est présent, pas même un animal.
  • On entend des coups qui semblent provenir de l’interieur du mur.
  • Les portes claquent sans raison apparente.
  • Le fonctionnement des appareils électriques est perturbé, les ampoules grillent fréquemment. Le téléviseur change de chaine ou la radio change de fréquence sans aucune intervention humaine.
  • Un parfum inhabituel se répand dans la maison (senteur de fleurs, odeur de cuisine). L’esprit tente d’attirer votre attention et cherche à faire remarquer sa présence en faisant appel à votre odorat. On parle de « manifestation olfactive de l’esprit »
  • Des articles d’utilité courante disparaissent subitement puis réapparaissent quelque temps après.
  • Des objets qui se déplacent seuls
  • Les animaux domestiques, notamment les chiens et les chats sont extrêmement sensibles aux activités paranormales. Ils ont la faculté de voir ou du moins ressentir les entités imperceptibles à l’œil humain. Dans ces cas là, l’animal a le regard fixe et observe avec insistance un point précis dans la maison.
  • Un autre signe révélateur de l’activité spirituelle est la présence de points froids dans la maison. Si une pièce est particulièrement froide, même en période estivale, si vous sentez un courant d’air glacial effleurer votre peau au point de vous donner la chair de poule, il y a fort à parier que votre habitat abrite des âmes errantes.
  • Si vous avez un enfant, assurez vous qu’il ne présente pas de signes inquiétants comme par exemple, dialoguer avec un « ami imaginaire ». En effet, dans la mesure où les enfants possèdent une âme pure et qu’ils sont facilement manipulables, ils constituent une cible privilégiée pour les esprits malins qui hantent la maison. Un changement de comportement soudain (agressivité), la survenue de troubles du sommeil (cauchemars récurrents), un état de fatigue inexpliqué et prolongé ainsi que des difficultés importantes de concentration en classe, tels sont les symptômes que l’on rencontre habituellement chez un enfant victime d’une attaque d’esprit.

fantome_8dYpGc

Différencier le rationnel de l’irrationnel

Il n’est pas évident d’affirmer avec certitude si telle ou telle maison présente un problème de hantise ou non, sans avoir au préalable éradiquer toutes les causes naturelles qui pourraient être à l’origine du supposé phénomène paranormal. Une porte qui claque n’est pas forcément due à une activité fantomatique, cela peut être causé par un courant d’air. De la même manière, un téléviseur qui zappe peut être le résultat d’un problème technique tel qu’un mauvais paramétrage des fonctionnalités de la télé.

Ceci nous amène à contacter un chasseur de fantômes, muni d’un équipement technique avancé permettant de traquer efficacement les esprits récalcitrants et virulents communément appelés « poltergeist » ou « esprits frappeurs ».

Pour mener à bien son investigation, et éliminer toute cause naturelle susceptible de provoquer les phénomènes inexpliqués faisant l’objet de l’enquête, le professionnel dispose d’une panoplie d’appareils de dernière génération à l’image de :

  • Le rem pod : cet appareil permet de déceler les variations de champs magnétiques et émet un signal sonore dès qu’un esprit entre dans son champ de détection. 
  • Le camescope IR/UV : cet appareil utilise l’ultraviolet et l’infrarouge dans le but de filmer toute sorte d’éléments invisibles à l’œil nu.
  • Le détecteur EMF/K2 : outil indispensable pour mesurer les variations de champs électromagnétiques qui sont caractéristiques d’une présence anormale.
  • La ghost box : cet appareil a la particularité de balayer différentes fréquences en produisant un bruit blanc, et fait office de support pour les esprits qui souhaitent communiquer avec les vivants.
  • Le mel mètre : c’est un appareil qui en plus de mesurer les champs électromagnétiques, permet grâce à un thermomètre numérique intégré de détecter les variations de température et de localiser ainsi les zones froides de la maison, caractéristiques d’une présence fantomatique.

>>> Découvrez notre dossier exclusif consacré aux objets volants non identifiés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.