Posted on Laisser un commentaire

Le point sur les martiens (Affaire Roswell)

extraterrestre

Depuis l’affaire dite de « Roswell », dont la presse américaine s’est emparée en 1947, relayée par les médias du monde entier et faisant état d’un crash de soucoupe volante dans l’état du Nouveau Mexique aux usa, les extraterrestres n’ont cessé de fasciner les férus de phénomènes paranormaux.

Si l’existence des petits bonhommes verts fait toujours débat au sein de la communauté scientifique, il serait hasardeux de penser que l’univers se résume à la voie lactée dont nous sommes les occupants. En effet, l’univers est peuplé d’une multitude de galaxies pour la plupart inexplorées par l’Homme. Dans ces conditions, comment exclure de manière catégorique l’hypothèse d’une vie extraterrestre hors de notre système solaire ?

L’affaire de Roswell a fait couler beaucoup d’encre depuis un demi siècle et demeure aujourd’hui encore un sujet controversé. Cependant, des témoignages troublants émanant des quatre coins de la planète corroborent la thèse d’une vie extraterrestre.

Témoignage déroutant de deux pilotes de ligne


Le 19 mai 2016, un avion de la compagnie Turkish Airlines effectuant la liaison interne Bodrum-Istanbul vole dans le ciel à une altitude de 17000 pieds, quand tout à coup l’appareil est approché par un objet volant non identifié. Vers 22h30, pris de panique, les deux pilotes contactent en urgence la tour de contrôle de l’aéroport d’Istanbul pour signaler la présence d’un OVNI en état stationnaire à hauteur de 2000 pieds au dessus de l’avion et diffusant une lumière verdâtre.

Ils restent sans voix devant la rapidité avec laquelle la forme mystérieuse s’est évanouie dans les cieux sans laisser la moindre trace. Au même moment, les contrôleurs aériens saisis par l’affaire, scrutent minutieusement leur écran radar mais ne parviennent à détecter aucune trace. Ce qui est pour le moins étrange…

Les extraterrestres, dotés d’une technologie avancée, auraient-ils mis au point un modèle de soucoupe volante de type furtif, qui aurait la particularité de ne laisser aucune trace sur un écran radar ?

Révélations chocs d’un officiel

Paul-Hellyer_kC2sVd

En 2005, lors d’une conférence de presse à l’université de Toronto, l’ancien ministre de la défense, Paul Hellyer, affirme que les aliens existent bel et bien et que les forces armées américaines auraient profité de la supériorité technologique extraterrestre pour mettre au point des armes modernes et sophistiquées tels que les avions de chasse furtifs ou encore le laser.

En décembre 2013, il accorde une interview à la chaîne russe Russia Today où il affirme que les martiens visitent la planète Terre depuis la nuit des temps, et qu’ils sont originaires d’Andromède, de Zeta ou des Pléiades. Selon lui, pas moins de 80 espèces différentes existeraient dont certaines qui présenteraient une ressemblance frappante avec l’être humain.

Ce témoignage est un tournant dans l’univers de l’ufologie, en ce sens où pour la première fois, un responsable politique de haut rang lève le voile sur un sujet tabou qui jusque là était classé « secret défense ».

Le rapport Cometa

Cometa désigne une association regroupant des ingénieurs, des scientifiques ainsi que des officiers supérieurs de l’armée de l’air, chargés d’enquêter sur les phénomènes aérospatiaux inexpliqués.

Son président, le général Letty, remet en 1999 un rapport secret du nom de « Cometa », au président de la république de l’époque Jacques Chirac, ainsi qu’à son premier ministre Lionel Jospin, dans lequel il invite les décideurs politiques français à considérer avec le plus grand sérieux l’hypothèse d’une vie intelligente extraterrestre, s’appuyant sur de nombreux témoignages de pilotes d’avion de ligne, ou pilotes d’avions de chasse, des photos d’ovni, etc…

Si une part non négligeable de l’opinion publique mondiale croit aujourd’hui en l’existence d’une civilisation extraterrestre, rares sont ceux qui osent se prononcer sur les véritables intentions des martiens vis à vis de l’humanité : ont-ils une intention noble ?

Les ovnis étant aperçus la plupart du temps non loin des sites de missiles balistiques nucléaires, on peut se demander s’il ne sont pas investis d’une mission visant à protéger la Terre contre les dérapages nucléaires ? Ou au contraire, les petits bonhommes verts sont ils animés par des intentions douteuses ? Peut-être, envisagent-ils d’envahir la planète bleue et réduire à l’esclavage ses habitants ?

Comme le dirait Mulder de la série X-Files : « la vérité est ailleurs … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.