Miroir magique

Le magicien et son miroir magique

blanche-neige-disney-miroir_N7hEwG
Miroir magique dans Blanche Neige de Disney

Le miroir magique et la boule de cristal sont des symboles peu compris du non initié. Ce dernier découvrira, souvent au détriment de sa santé mentale et de sa santé tout court, que la sorcellerie et la philosophie, bien que souvent confus, n’ont rien en commun. Les Mages Persans réalisaient des miroirs tels des emblèmes de la sphère qui réfléchit les théologies de toute part.

La boule de cristal, longtemps abusée comme un moyen de contrôle des pouvoirs psychiques, possède une triple symbolique :
elle signifie le noyau cristallin universel au fond duquel existe la création par transparence
C’est une figure de la Divinité avant son immersion dans la matière
Elle signifie la sphère de l’éther du monde imprégnée des essences translucides et préserve l’image parfaite de toutes les activités terrestres

Le miroir magique, quant à lui, possède d’autres propriétés qui sont développées dans cet article.

 La réalité augmentée

miroir magique
Le reflet d’un miroir magique

Une faculté longtemps inexploitée de l’homme est la clairvoyance. Peu de personnes possèdent ce don. Seulement quelques médiums. Pourtant tout un chacun possède en lui les capacités d’utiliser la télépathie et d’autres facultés similaires. Il suffit d’activer les bonnes zones du cerveau et de pratiquer régulièrement quelques entrainements appropriés.

Les mages utilisent des objets « magiques » pour s’aider dans cette tâche ardue qui consiste à lire dans l’avenir, lire dans les pensées des autres, se projeter dans l’espace et dans le temps. Ces objets sont les miroirs magiques et les boules de cristal.

La clairvoyance est une chose toute naturelle, une simple extension d’un de nos sens. Mais l’homme ne croit qu’en ce qu’il touche de concret, que ce soit solide, liquide ou gazeux. Il accorde une importance démesurée à la vue. Même les animaux sauvages utilisent leurs sens de manière plus répartie et se servent par exemple beaucoup plus de l’odorat que ne le fait l’humain.

Lorsque l’homme tente de voir la matière à l’état éthérique, un état très subtil, cela devient beaucoup plus difficile, voir même impossible. Pour se faire, l’homme doit extraire la vision de l’équation. Toute lumière physique doit être annihilée. Pour atteindre ce résultat il suffit de rester dans l’obscurité la plus totale. C’est ainsi que l’on peut effectuer des voyages hors du corps, ce qu’on appelle la projection astrale.

Ainsi, en nous élevant d’un plan astral, nous augmentons nos possibilités réceptives car nous ne faisons plus usage de nos sens physiques. Ce sont les sens astraux qui prennent le relai. Nous pouvons dès lors voir la matière à son état le plus pur et nos perceptions sont augmentées. On pourrait appeler cela tout bêtement de la « réalité augmentée » mais cette expression est déjà utilisée pour autre chose.

D’autres moyens plus pratiques

Or, il existe des moyens plus pratiques pour arriver à cet état réceptivité améliorée. Comme nous allons le voir, ce moyen est très ancien : il s’agit du miroir magique. Son fonctionnement est relativement simple : il permet de soustraire de notre vue le plus possible de lumière directe qu’il reflète autre part.

De tous temps, l’homme a cherché à prédire l’avenir et le miroir magique a certainement été utilisé dès les premiers siècles de l’Antiquité. Il est probable que les étangs et les mares d’eau tranquilles aient servi de premiers miroirs pour une utilisation magique, et ceci de deux façons différentes :
le voyant était hypnotisé par la surface brillante de l’eau
la surface de l’eau servait à concentrer sa pensée sur un objet précis.

La surface de l’eau légèrement ondulante amenait la voyance, la clairvoyance du médium.

Outre l’usage usuel que l’on connait du miroir et son utilisation pour la prédication, il est également possible d’utiliser des miroirs pour s’adonner à des exercices de télépathie.

Banniere pub

Comment fonctionne le miroir magique ?

projection-miroir-magique
Projection à la surface du miroir

Le phénomène de la vision peut, en dernière analyse, se réduire à un simple phénomène tactile. Chez certains mollusques et chez des vers, le passage de l’obscurité à la lumière et la durée du stimuli lumineux provoquent des contractions sui generis, alors même que ces espèces ne comportent dans leur organisme aucun rudiment d’œil. Celui-ci est remplacé par ce qu’on dénomme des fonctions photo-dermiques qui apparaissent ainsi comme étant les plus anciennes manifestations du sens de la vue.

Sous l’influence des rayons lumineux, la peau agit comme une sorte de rétine et la lumière produit sur elle des contractions et des réflexes analogues à ceux qui se produisent sur l’iris de l’œil.

L’Homme lui-même (certains hommes du moins), avec les yeux fermés, bandés par un épais bandeau opaque, peut fort bien savoir s’il se trouve dans la lumière ou dans l’obscurité. Dans la nature, les organismes sentent très bien où ils sont et ceci par sensation. Tout homme peut distinguer s’il se trouve dans un milieu chauffé par le soleil ou s’il se trouve à l’ombre. La vision dermique n’est qu’une extension de cette sensation et tout le monde peut la développer par quelques exercices et un entrainement régulier.

activite-cerveau_hWnNWD
Zones actives du cerveau

Le clairvoyant n’a donc nullement besoin de son œil physique pour voir, et cet organe le gênerait plus qu’autre chose. C’est pourquoi il a recours au Miroir magique.

Il fixe le miroir de ses yeux afin de ne rien voir d’autre et il arrive même qu’en concentrant son regard sur le miroir il ne voit plus rien d’autre, ni dans son ambiance, ni dans son cerveau. S’isolant ainsi du monde réel qui l’entoure, il ne se sert plus que de sa vue interne qui l’aide à percevoir sur le miroir les scènes diverses, vraies ou symboliques, qui lui permettent de voir le présent, de voir le passé et de voir l’avenir et le prophétiser.