Magie blanche

Focus sur une pratique bénéfique et dénuée de risques

Comment faire de la magie blanche ? Telle est la question qui taraude nombre de profanes désireux d’apprendre cet art ésotérique connu pour son côté bienfaisant.

Les liens ci-dessous vous conduisent vers des aspects spécifiques de cette forme de sorcellerie traditionnelle pratiquée par les mages, n’hésitez pas à les consulter pour tout savoir sur ces pratiques positives et trouver des réponses à toutes vos questions.

Une mine d’informations par excellence

Pantacles et talisman

talisman

Désenvoûtement

magie-blanche-desenvoutement

Anges gardiens

ange-gardien

Haute magie

haute-magie-etoile

Miroir magique

miroir-magique

La théurgie

theurgie

Magie bleue

magie-bleue

La lune

lune

Magie verte

magie verte

Magie solaire

magie solaire

Pierres

pierre-precieuse

Les 7 chakras

Les chakras

Magie élémentale

Magie elementale

Exorcisme

Exorcisme

Argent

Magie blanche argent

Amour

Magie blanche amour

Protection

Magie blanche protection

Chance

Magie blanche chance

La wicca

magie wicca

Spécificités

rituel de magie blanche

Outils

Outils magie blanche

Qu’est ce que la magie blanche ?

talisman
Talisman pour les finances

Utilisée par les anciens depuis l’aube de l’humanité, la magie blanche est une pratique pure et bénéfique des rituels ésotériques et ne représente aucun danger pour qui la pratique. Elle est basée sur l’invocation et la maîtrise des forces de la nature et des énergies environnantes, le contrôle des flux magnétiques et la connaissance des plantes.

L’envoûtement de magie blanche

Il couvre plusieurs domaines d’intervention, variés et universels. Lorsqu’on lance un sort de magie bénéfique à destination de sa propre personne ou d’autrui, on appelle cela un envoûtement. Il est bienveillant, protecteur et destiné à apaiser les maux physiques et moraux ou encore à attirer la chance. Lorsqu’il s’agit à l’inverse d’ôter un envoûtement de magie noire ou un sortilège maléfique, on nomme cela le désenvoûtement.

Banniere pub

Le désenvoûtement par la magie blanche

Il utilise souvent certains ingrédients de base tels que le feu, le plomb et le sel. Le premier, purificateur, sert à brûler des éléments durant les phases incantatoires (très utilisé en Afrique du Sud). Le désenvoûtement par le plomb, moins répandu, est d’une redoutable efficacité contre les mauvais esprits (employé par la sorcellerie Wicca). Le dernier, et enfin le plus connu, est le désenvoûtement par le sel. Celui-ci est facile à employer, efficace et protecteur. Les magiciens l’utilisent notamment pour réaliser des cercles de protection par le sel quand ils mettent en œuvre des rituels de sorcellerie.

Lorsque la magie blanche intervient dans les cas d’envoûtement maléfique ou de possession démoniaque, on la nomme haute magie et le rituel employé s’appelle un exorcisme.

Dans quels domaines intervient la sorcellerie blanche ?

table-entrainement-magie

L’amour

Elle intervient dans le domaine des sentiments amoureux, de la sexualité et de la séduction. On la nomme alors : « magie blanche d’amour ». Elle permet entre autre de séduire une personne ou de trouver l’âme sœur. On appelle ces rituels des « rituels d’amour » ou des « rituels affectifs ». Cette branche spéciale des pratiques bénéfiques est regroupée au sein d’un sous-ensemble qui porte le nom de magie rouge.

Comment renouer avec son ex ?

La sorcellerie blanche s’utilise également dans le cas d’une rupture sentimentale ou d’une séparation. Pour faire revenir son amour et renouer avec son ex il est courant d’utiliser des rituels de « retour d’affection ».

Le travail

Egalement présentes dans le domaine professionnel, les pratiques ésotériques peuvent être utilisées dans de nombreux cas comme pour trouver un emploi, pour améliorer sa situation professionnelle, pour porter chance à son entreprise, pour obtenir une augmentation, une promotion ou une mutation…Il n’est pas rare dans le monde du travail d’avoir recours à la magie blanche pour parvenir à ses fins.

La santé

De par ses propriétés bénéfiques, la sorcellerie blanche traditionnelle peut être employée pour la guérison d’une maladie, qu’elle soit physique ou psychique. Les praticiens de cette forme de magie sont appelés des guérisseurs ou des magnétiseurs. Ce sont en général des « sages » qui ont une grande connaissance en herboristerie et en physiologie humaine, mais aussi en parapsychologie.

La protection

Toujours en raison de ses propriétés bénéfiques, elle s’utilise préventivement comme moyen de protection. Elle protège du mauvais œil et des éventuels agissements occultes qui pourraient être réalisés contre soi. Certains talismans magiques sont destinés à vous protéger de la malchance.

La chance

Elle est pour finir majoritairement utilisée pour déjouer le hasard et avoir de la chance. Pour que le rituel se déroule bien, la demande doit être très précise, comme par exemple : tomber enceinte ou décrocher un diplôme.

Il n’est pas rare de rencontrer des gens qui portent une amulette sur eux en permanence ou lors de grandes occasion. Certains sportifs superstitieux s’affublent d’un objet fétiche pour leur porter chance pendant les compétitions. Ce peut être un bracelet, un pendentif, ou quelque chose de bien plus orthodoxe.

Les envoûtements et les ensorcellements

magie-blanche La sorcellerie blanche englobe les envoûtements liés à l’argent ou à la protection d’une demeure ou d’une personne. Ce type d’ensorcellement est accessible à tout un chacun, même aux néophytes qui n’ont aucune connaissance ésotérique.

Contrairement aux pratiques occultes à tendance plus sombres, le rituel de magie blanche ne comporte aucun risque de choc en retour.

Consultez nos rituels de magie blanche

Comment peut-on définir l’envoûtement ?

Il s’agit d’une opération qui consiste à infliger un sortilège à une cible définie (personne, animal ou lieu) par le biais d’une incantation magique qui précise le but à atteindre, le tout, dans le strict respect du calendrier lunaire.

Ce travail occulte qui nécessite l’usage d’ustensiles spécifiques tels que réceptacles, bougies et talismans, s’opère sur un support représentant la personne visée.

Le support idéal étant une dagyde – statuette de cire ou de terre façonnée à l’effigie de la cible – il est également possible d’utiliser une mèche de cheveux, un ongle, une photographie, un morceau de vêtement, quelques gouttes de sang ou tout autre fluide corporel appartenant à la cible pour renforcer les effets de l’enchantement. A défaut, un morceau de papier sur lequel figure son prénom peut faire l’affaire.

Quels sont les principaux rituels positifs ?

ustensile-ceremonie-magique
Ustensile pour une cérémonie magique

Tout d’abord, évoquons l’envoutement personnalisé d’argent qui consiste à rétablir la situation financière d’avant, régler des dettes ou améliorer une situation professionnelle. Vous devez tout d’abord savoir qu’en utilisant ces pratiques ésotériques douces, les rituels d’argent ne génèrent pas une fortune ni de gain au loto, mais stabilisent la situation financière qui est déjà délicate, et parfois, limitent les sorties d’argent inattendues.

L’envoûtement d’argent peut, bien moins souvent, faire gagner aux jeux de hasard, mais en général les gains obtenus sont dérisoires.

Intéressons nous à présent à l’enchantement personnalisé de protection, qui permet de diminuer les vibrations négatives autour de la victime et lui éviter ainsi des situations d’échec et des coups durs, par le biais de rituels de haute magie ou des pratiques occultes bienfaisantes.

Quelles sont les limites ?

Les résultats d’un sortilège de magie blanche en plus d’être irréguliers, peuvent mettre un temps considérable à se produire. Ceci dit, aucun danger n’est à craindre lors de la mise en application d’un tel rituel. Le seul « risque » étant de ne pas obtenir les résultats escomptés.

Cette pratique requiert l’implication pleine et entière du praticien ainsi qu’une quantité non négligeable d’énergie. Il est important de souligner que nul ne peut garantir à 100% la réussite d’un sortilège ou d’un charme. En outre, la sorcellerie blanche ne peut être usitée pour causer un préjudice à un tiers et ne peut avoir pour but de faire commettre à un individu des actions en contradiction avec sa nature profonde.