Choc en retour

Rituel pour se préserver du triple choc en retour

disconnected

Le choc en retour, une conséquence à anticiper dans la magie noire

Une action en magie noire, quelle que soit sa nature, peut entraîner des conséquences. Ainsi, avant de réaliser un rituel, un magicien doit se poser les bonnes questions et, ainsi, éviter un « choc en retour » dangereux.

Le choc en retour : définition et application au milieu de la magie noire

Le magicien a tendance à devoir essuyer les conséquences de ses actes, peu importe leur nature. Le « choc en retour » désigne l’idée selon laquelle faire le mal engendre le mal – et faire le bien engendre le bien. Dans tous les cas, jeter un sort implique des conséquences sur l’acteur de ce sort.

Dans la magie noire, le choc en retour est souvent bien plus important que le mal qui a été engendré : on parle parfois de « triple choc en retour » pour évoquer la force des conséquences de l’action magique.

Qui est exposé au risque de choc en retour ?

Tout individu émettant un sort en magie noire s’expose au choc en retour, souvent considéré comme inévitable. Pourtant, les personnes les plus exposées restent les sorciers et apprentis sorciers utilisant des sorts négatifs. Quand on exerce la magie noire, il est difficile – voir impossible – de dévier ce retour des choses.

À titre d’exemple, après avoir mis en place un rituel à visée destructrice, vous recevez une énergie de destruction de la même puissance. Vous n’allez pas forcément ressentir la même action – mais la force négative sera similaire.

Les magiciens ayant déjà beaucoup d’expérience sont plus à même d’éviter ce phénomène. Par exemple, ils peuvent envisager d’exécuter un sort de guérison pour, ensuite, bénéficier en retour de la même force de guérison. Ainsi, ils évitent de subir le choc en retour après un acte de magie noire.

choc-en-retour-pendant-le-sommeil

Des solutions pour éviter le choc en retour

Pour ne pas subir les inconvénients et risques d’un choc en retour, le magicien peut mettre en place différents rituels, parfois complexes à envisager, nécessitant un minimum d’expérience. Par exemple, vous pouvez fabriquer une autre image de vous-même sur laquelle le choc en retour va s’appliquer, ce qui vous protège automatiquement.

Puisque la création de ce leurre est particulièrement complexe, d’autres magiciens choisissent de se regrouper pour recevoir à plusieurs ce choc en retour. Cette initiative permet de minimiser l’effet qui, parfois, est particulièrement puissant. La notion de « triple choc en retour » permet réellement de comprendre la force du phénomène. Vous jetez un sort négatif à quelqu’un ou quelque chose ? Cette action se retournera trois fois contre vous, selon le principe du triple choc en retour.

Les conditions qui favorisent le choc en retour

Si l’on affirme souvent que le choc en retour est inévitable, il est encore plus fréquent dans des cas bien particuliers. Par exemple, si la personne ciblée par le sort en magie noire dispose déjà d’un très bon mental, elle recevra plus difficilement le sort – et le choc en retour est inévitable.

Par ailleurs, certains sorciers et mages sont en capacité, grâce à leur expérience, de renvoyer le sort à son émetteur. Ici, les conséquences peuvent être très importantes également.

Si certaines conditions augmentent les risques de choc en retour, vous pouvez prendre quelques initiatives pour l’éviter. Dans un premier temps, l’eau est considérée comme une substance purifiante. Asperger de l’eau bénite partout dans votre domicile ou sur vous pourra vous protéger. Pour préparer cette eau, utilisez une poignée de sel tout en prononçant le sort. Vous pouvez également, à différents endroits de la maison, déposer une coupe d’eau bénite. Enfin, sachant que le choc en retour peut arriver longtemps après avoir lancé un sort, il est préférable de renouveler ce rituel avec l’eau bénite tous les jours.
Pour ces raisons vous devez assurer votre protection contre le choc en retour et je vous confie ici un rituel de protection à réaliser soi-même.

Préparation de l’eau consacrée

Depuis les temps les plus reculés, l’eau a toujours joué un rôle primordial en magie et en sorcellerie en raison de ses propriétés purificatrices. De nombreux rituels magiques l’emploient dans ce sens, comme c’était autrefois le cas dans le peuple des Essénien et comme le font quotidiennement différentes communautés religieuses dans le cadre de leurs pratiques rituelles. Contre les chocs en retour, l’utilisation d’une solution aqueuse en premier niveau est donc d’un usage généralisé pour ses effets protecteurs et purificateurs. Cette eau a pour effet de faire dévier le choc sur elle et d’en dissoudre les fluides négatifs. On peut par exemple procéder à l’aspersion d’eau bénite dans la maison où à lieu le rituel et sur soi-même, en dessinant à plusieurs reprises un très large signe en forme de croix qui englobe le corps tout entier, et pas uniquement le buste.

On peut se livrer soi-même à la préparation de cette eau consacrée. Je vous explique comment préparer de l’eau bénite :

Tout d’abord, commencez par la bénédiction d’une poignée de sel de cuisine, en prononçant l’incantation suivante :

 Je t’exorcise, créature de la terre au nom des dieux protecteurs,
Pour qu’ainsi tu deviennes sel purifié,
et que tu puisses ainsi protéger de tout mal de toute force, de toute influence mauvaise ou violente.

 

Bénissez ensuite de l’eau de source (environ une tasse), en prononçant cette autre incantation :

 Je t’exorcise, créature de l’eau, au nom des dieux protecteurs,
Pour qu’ainsi tu deviennes eau exorcisée, eau sainte et bénie,
et que tu puisses ainsi protéger de tout mal, de toute force, de toute influence mauvaise ou violente,
Qu’en tout lieu ou tu te trouveras nul mal ne réside,
et que nul choc en retour occasionné par une action de haute magie ne puisse atteindre celui qui te portera.

 

Versez ensuite à trois reprise une pincée de sel dans l’eau dans un mouvement en forme de croix tout en répétant cette phrase :

 Au nom des dieux protecteurs, que ce mélange de sel et d’eau se fasse ensemble.
Amen.
Sanctifiez, Seigneur, cette eau, afin qu’elle éloigne tout mal de

[dites votre nom]

, votre serviteur.
Donnez-lui pouvoir de dériver et de dissoudre dans l’astral les chocs en retour résultant d’une magie dont votre serviteur [dites votre nom]

a accompli l’opération.
Amen.

Comment utiliser l’eau bénite ?

Prenez le plus grand soin de cette eau bénite que vous venez de préparer. Vous pouvez en asperger de quelques giclées la pièce où habituellement vous pratiquez vos rituels magiques, ainsi que l’autel ; vos habits de mage peuvent également en être imprégnés légèrement peu de temps avant la cérémonie. Quelques gouttes suffisent, ne la gaspillez pas. Vous pouvez aussi disposer sur votre plan de travail une coupelle pleine à moitié d’eau bénite. Si vous utilisez de l’eau ordinaire et non de l’eau de source, mettez-la simplement dans un récipient que vous déposerez dans votre chambre ou dans la pièce où vous officiez.