Le désenvoûtement

Le désenvoûtement par la magie blanche

Le désenvoûtement, également appelé dégagement, est un rituel appartenant à la magie blanche qui vise à délivrer un lieu ou une personne des mauvais esprits ou des influences néfastes.

Désenvoûtement
(par le feu)

Désenvoûtement
(par le plomb)

Désenvoûtement par le plomb, magie blanche

Désenvoûtement
(par le sel)

Désenvoûtement par le sel

Exorcisme

Exorcisme

Dans l’univers de l’occultisme, deux formes de magie cohabitent : la magie blanche et la magie noire. Chacune de ces deux formes est sollicitée par les pratiquants pour des fins spécifiques. Parmi les nombreuses finalités de la magie noire, on retrouve l’envoûtement qui est une pratique servant à nuire à autrui.

Lorsqu’une personne est en proie à un ensorcellement de magie noire, le désenvoûtement de magie blanche constitue une solution redoutablement efficace pour libérer celle-ci des mauvaises influences occultes.

Son objectif est de purifier l’esprit et le corps de ceux qui sont pris au piège d’un envoûtement maléfique. Ainsi, les ondes néfastes et les esprits malsains quittent le corps de la personne envoûtée et cette dernière regagne la totalité de ses capacités ainsi qu’une énergie saine

Comment se passe le dégagement ?

Il est préférable de s’en remettre à un professionnel pour exécuter un rituel de désensorcellement. Un amateur pourrait en effet avoir la possibilité d’effacer momentanément les effets de l’envoûtement, mais le cas échéant, il ne ferait qu’aggraver les choses. La personne pratiquant le dégagement de magie blanche peut transférer l’envoûtement sur une tierce personne ou le renvoyer à son expéditeur, mais cela requiert un savoir particulier sur la sorcellerie. Un médium est apte à reconnaitre le type de sortilège qui a été employé et la façon dont ce sort peut être inversé ou supprimé. Dans les cas les plus graves il est nécessaire d’avoir recours à un exorciste.

Quelques techniques de dégagement de magie blanche

Le désenvoûtement par le sel

Contrairement à la croyance populaire, le sel n’est pas simplement un ingrédient de cuisine. Cet indispensable de l’univers gastronomique possède des propriétés et qualités magiques incroyables. En supermarché ou boutique de vente, différents types de sel sont proposés. Mais lorsqu’on envisage d’en faire un usage essentiellement spirituel, il est conseillé de porter son choix sur le gros sel de mer afin de bénéficier de toutes ses vertus. Les autres types de sel, notamment la fleur de sel ou le sel fin, ayant fait l’objet d’un traitement chimique, ne renferment plus leur propriété magique nécessaire à l’efficacité du rituel à pratiquer.

Les propriétés et qualités magiques du sel

Le sel est capable de débarrasser un lieu ou un corps de toutes les énergies négatives qui le parasitent.

Si votre habitat présente des mauvaises ondes imputables à des pratiques sorcières ou dues à un phénomène naturel tel qu’un décès, vous pouvez effectuer un rituel de dégagement par le sel.

En effet, le sel se révèle extrêmement efficace pour assainir une demeure ou une pièce, notamment grâce à ses propriétés protectrices et purifiantes. Parallèlement à cela, il apporte la paix au sein de l’habitation protégée.

L’autre propriété du sel est qu’il est en mesure de purifier votre vie. Cet élément qui n’est pas un simple ingrédient de cuisine comme les autres est capable de supprimer les mémoires karmiques ainsi que l’influence des énergies résiduelles nuisibles présentes dans le corps. Pour ce dernier cas particulier, l’usage du gros sel est préconisé.

Le sel est utilisé depuis la nuit des temps. En effet, les Romains l’utilisaient déjà à l’époque pour le disperser sur les sols ennemis afin de rendre la terre totalement infertile. Il faut savoir que le sel représente également la vie car notre organisme en a besoin quotidiennement.
Le sel n’a pas toujours été présent dans les rituels chrétiens car il était exclu par les grecs anciens.
désenvoûtement par le sel

Les étapes d’un désenvoûtement par le sel

Le dégagement par le sel n’est pas destiné à désenvouter uniquement des personnes. Il est en effet également possible de purifier une maison en recourant au sel. Désirez-vous savoir comment ? Voici le processus à suivre.

Pour commencer, mettez du sel fin dans un bol et posez-le au centre de votre séjour

Afin de protéger votre domicile, il vous suffit de prélever une poignée de sel que vous allez saupoudrer aux quatre coins de votre pièce, ou de votre maison. Prenez le soin de réaliser cette opération dans le sens des aiguilles d’une montre. Pour finir, léchez entièrement le sel.

Si vous faites face à une attaque démoniaque, il est impératif de changer le sel tous les jours. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez le changer toutes les semaines.

En cas d’attaques sorcières récurrentes, prenez le temps de disposer une ligne de sel devant toutes les ouvertures de votre maison. Celles-ci comprennent les portes, les fenêtres, mais également les cheminées et les ouvertures d’aération. Ces lignes de sel constituent une barrière protectrice efficace face aux mauvaises intrusions.

Concernant le type de sel, vous devez utiliser du gros sel, oubliez le sel fin. Si vous désirez un conseil avant l’achat de votre sel, il est recommandé d’opter pour du sel de mine renfermant de bonnes énergies. Bien évidemment, cela implique un investissement financier. Si vous n’avez pas les moyens, du sel de mer conviendra parfaitement.

Le sel doit être consacré. Il est nécessaire de réciter cette incantation pour chasser les esprits malins de votre demeure :

« Je jette ce sel, que toutes les énergies négatives, entités non voulues, personnes entrant dans le but de nuire soient repoussées et chassées à jamais de cette maison ».

Quid du désenvoûtement d’une personne ?

Si vous avez l’impression que votre corps et votre esprit sont perturbés par des énergies négatives, vous pouvez alors pratiquer un dégagement par le sel, afin de chasser toutes sortes d’influences néfastes.  Pour cela, versez une importante quantité de sel dans une baignoire remplie à moitié d’eau. Prenez ensuite un bain d’eau salée jusqu’à ce que vous vous sentiez totalement délivré.

Le désenvoûtement par le plomb

C’est la technique la plus populaire et par conséquent la plus couramment utilisée. Sachez qu’elle ne présente aucun risque particulier étant donné qu’elle relève de la magie blanche. Ce type de désensorcellement est régulièrement utilisé pour contrer les attaques du mauvais œil.

Afin de procéder au dégagement par le plomb, vous aurez besoin des accessoires suivants :

  • Une casserole remplie d’eau
  • Un autre récipient pour faire fondre le plomb
  • Une trentaine de billes de plomb. Vous pouvez trouver ces billes en vente dans un magasin ésotérique ou dans une boutique de pêche
  • Quelques pièces de monnaie
  • Une pince à épiler

Mode opératoire :

Commencez par remplir à moitié une casserole d’eau. Ajoutez-y quelques pièces de monnaie.  Puis, occupez-vous de faire fondre le plomb dans le récipient prévu à cet effet. Une fois fondu, versez le plomb dans la casserole contenant l’eau.

Immédiatement après avoir réalisé cette tâche, deux situations peuvent alors se présenter à vous :

Soit le plomb va former des formes étranges, des clous, des visages etc…, auquel cas, vous pouvez avoir la certitude d’être sous l’emprise d’un acte occulte malveillant

Soit le plomb reste intact, auquel cas vous n’êtes pas envoûté.

Si vous faites face au premier cas de figure, munissez-vous d’une pince à épiler. Servez-vous de celle-ci pour ôter rapidement les minuscules aspérités créées sur le plomb.

Vous pourrez ensuite soit enterrer les morceaux de plomb dans un endroit autre que votre jardin, soit jeter ces derniers dans un grand cours d’eau. Cela aura pour effet de vous débarrasser de toutes les négativités qui rongeaient votre existence.

Il est alors important de répéter cette méthode tous les jours, jusqu’à ce que plus rien ne se forme dans le récipient.

Il faut noter que pour une femme, le rituel doit débuter un samedi. S’agissant de l’homme, le jour idéal pour commencer ce rituel est le jeudi.

Le désenvoûtement par le feu

Il s’agit d’une méthode employée par les mages blancs dans les cas d’ensorcellement les plus graves. L’élément feu est particulièrement sollicité en Afrique ainsi qu’aux caraïbes dans le cadre des rituels d’exorcisme. Son choix est justifié par ses propriétés purificatrices de l’âme.

Cependant, contrairement au dégagement par le sel, le rituel de désenvoûtement par le feu ne peut être exécuté par vous-même.
Vous devez absolument faire appel à un spécialiste car le feu peut occasionner de graves dégâts. Ce n’est pas un jeu !

Ce type de désensorcellement obéit à un processus bien spécifique :

Pour commencer, la personne souffrant d’un ensorcellement est dévêtue, puis habillée d’une robe de couleur blanche. Elle est ensuite attachée au sol, au centre d’un cercle où est dessinée une étoile à cinq branches. Des objets connus pour leur capacité à éloigner les démons doivent être disposés autour de la personne envoûtée.

La suite du rituel demande que la victime soit recouverte de boue et de suie de manière à ce que sa peau devienne complètement noire. La prochaine étape consistera à entourer la victime de plusieurs cierges colorées (différentes couleurs), de fruits et d’œufs.

Une succession d’incantations est alors prononcée et le cercle enflammé. Muni d’une torche, le prêtre s’approche de la personne ensorcelée afin de provoquer la fuite des entités qui ont pris possession de son corps et de son âme. La personne possédée est alors aspergée d’eau bénite, tout en répétant les incantations nécessaires.

Attention, cela n’est en aucun cas un jeu et peut se révéler dangereux pour la vie de la personne. C’est pourquoi, ce rituel doit impérativement être pratiqué par un exorciseur.

L’exorcisme catholique

Le rite de l’exorcisme est également pratiqué par les catholiques. L’exorcisme solennel ne peut être effectuée que par un prêtre nommé par l’évêque local et il se tient uniquement avec l’autorisation spécifique de l’évêque.

Contrairement aux magiciens, les catholiques utilisent principalement trois ingrédients pour pratiquer leurs exorcismes :

  • l’eau
  • le sel
  • l’huile

Pour ce qui est de l’eau, il s’agit bien entendu d’eau bénite. Le sel est également bénit. Il n’est apparu que tardivement dans les cultes chrétiens car la tradition grecque exclut l’utilisation du sel. Durant les premiers siècles du christianisme, les exorcismes étaient donc effectués avec uniquement de l’eau et de l’huile. Mais attention ! Pas n’importe quelle huile. Il faut utiliser exclusivement de l’huile d’olive.
missel-romain_RjkaTn

Les prêtres exorcistes ont recours à un livre de prières qui s’appelle le Missel. L’usage du Missel de 1962 est préféré car il permet une bénédiction séparée du sel et de l’eau alors que dans une version réactualisée, plus récente, cette séparation des rituels n’existe plus.

Le missel est un genre de grimoire qui regroupe non seulement toutes les prières mais également tous les gestes. Il n’est pas constitué d’un seul livre mais de plusieurs ouvrages, chacun étant associé à un rite particulier. On peut notamment citer la Pontificale Romanum, le Rituale Romanum, ainsi que le Cérémonial des évêques.

Il va sans dire que les dégagements de magie blanche sont beaucoup plus efficaces que les rites catholiques car ils utilisent des sacramentaux très puissants. Néanmoins, la réussite d’un exorcisme dépend surtout de l’habileté, de la conviction et de l’expérience de celui qui le pratique. Certains prêtres de l’église romaine sont spécialisés dans ces rituels bien spécifiques et on fait appel à eux dans les cas les plus extrêmes de possession.