La magie d’amour

Elle est régit par un code de conduite

magie-d-amour-Rowena-Morrill
Illustration de l’artiste Rowena Morrill

Découlant directement de la magie blanche, la magie rouge, ou magie blanche d’amour, est le fruit de règles édictant un code de conduite, et de lois fondamentales.
Ce code de conduite permet de distinguer la magie blanche de toute magie noire, incluant le mal, tandis que ses lois nous renvoient aux réactions attendues de cette pratique.

Rappelons que, parmi ces lois, figurent la loi du triple retour, la loi d’analogie, la loi de l’adaptation et celle du détachement.

En l’occurrence, la loi d’analogie confère un sens à chaque chose. Fondée sur le principe des correspondances, cette loi repose sur le fait que l’univers se compose d’une multitude d’organismes interdépendants. Chacun de ces éléments correspond à un niveau d’énergie, en lien avec tous les éléments du même niveau. Ainsi, les vibrations que l’on émet cherchent leurs semblables tant au niveau céleste que terrestre et c’est précisément ce lien qui rend l’effet de la magie puissant ou non. Si ces vibrations sont négatives, elles seront automatiquement attirées par d’autres éléments de même tendance.

De son côté, la loi de l’adaptation offre la possibilité de modifier certains rituels en fonction de l’époque dans laquelle on se trouve. Il est, par exemple, toléré désormais d’acquérir des encens, alors qu’autrefois, les sorciers les fabriquaient eux-mêmes. En d’autres termes, il est essentiel d’adapter son rituel à son environnement.

Enfin, la loi du détachement consiste à cesser de penser à un rituel dès lors que celui-ci est terminé, pour ne pas le bloquer.

Banniere pub

Volonté, patience et confiance en soi

Par ailleurs, la réussite d’un rituel dépend essentiellement de la volonté dont on fait preuve, mais aussi de la confiance que l’on a en soi. Comme toute action à laquelle on tient, il est primordial de planifier un rituel. A ce titre, observez trois étapes : avant, pendant et après. La préparation du rituel consistera à s’en imprégner en le lisant plusieurs fois, quitte à noter les informations principales, mais il faut également préparer le matériel nécessaire, tout en veillant à ne pas être dérangé durant cette démarche. Pendant le rituel, surtout restez calme pour éviter de commettre une erreur et prenez votre temps en restant concentré. Bannissez alors toute pensée négative qui ne pourrait qu’altérer l’effet du rituel. Enfin, une fois le rituel achevé, il est préférable de vider son esprit pour laisser le rituel faire effet.

Rituel magique est synonyme de patience, il faut du temps, soit une trentaine de jours au minimum.

C’est dans ce cadre que la magie rouge se réalise au nom de l’amour, la séduction et la sexualité.

Banniere pub

Magie rose et magie de Cléopâtre

Parmi les différents objectifs recherchés, le retour d’affection appelle un envoûtement d’amour. Consistant à réparer un amour rompu, le retour d’affection permet de faire revenir à soi une personne pour laquelle on a des sentiments. La provocation sentimentale, quant à elle, a pour objectif d’attirer l’âme sœur.

Quel que soit le rituel choisi, deux types de magie existent : la magie d’amour « rose » et la magie d’amour « de Cléopâtre ».

Dite « rose », la magie d’amour se veut traditionnelle et relativement simple, tandis que celle de Cléopâtre est considérée comme extrêmement puissante. Celle-ci relève, en réalité, de la magie sexuelle, ce qui implique un esprit relativement ouvert.

Ces deux types de magies sont naturellement sans danger même si on les pratique seul, mais il est essentiel de bien y réfléchir et de prendre confiance en soi pour que la magie présente son véritable effet.