Ensorcellement

Ensorcellement et symptômes

envoutement

La magie noire sert des desseins tout aussi sombres ; mettre sa victime sous influence nocive. Ce réel danger n’est pas pour autant tapi derrière chaque soupçon, les forces occultes n’étant pas à l’origine de toutes les situations d’envoûtement proclamées. Elles représentent cependant 20% des cas recensés. Des chiffres suffisamment importants pour réfléchir aux moyens de se prémunir et de se protéger de toute forme d’envoûtement, soi et ses proches. Une tâche qui n’est pas aisée. L’une des principales raisons en est l’incapacité pour la victime de prendre conscience qu’elle est sous influence surnaturelle. Dans la plupart des cas de sorcellerie, c’est l’entourage lui-même, alerté par un changement radical d’attitude et de comportement d’un proche, qui évoque clairement l’hypothèse de l’envoûtement. Les symptômes repérés permettent d’établir un diagnostic pertinent et d’identifier le type de sort dont il est question.

Zoom sur les envoûtements les plus connus et leurs symptômes.

Les différents types d’envoûtement

envoutement-sorciers_rvSxxn

Un ensorcellement maléfique est toujours mené dans le cadre d’un cérémonial où sont accomplis des rites occultes qui mêlent gestes et formules magiques malfaisantes. Il importe de connaître les opérations de magie noire, pour pouvoir les confronter aux symptômes que l’on aura pu identifier et qui appuieront le diagnostic.

L’envoûtement direct

C’est la pratique d’enchantement la plus utilisée. Elle repose sur la force de concentration du sorcier et consiste à jeter un mauvais sort, plus ou moins prononcé, sur quelqu’un, en ayant recours à des objets au pouvoir occulte : pierres infernales, bouteilles magiques, bougies pernicieuses, mauvais œil,…Les effets se feront plus ou moins néfastes, voire funestes (malchance, sort de mort).

L’envoûtement indirect

Ce rituel de mauvais sort s’effectue sur une représentation support qui reçoit la magie malfaisante (statuettes, poupées vaudou, dagyde, voult, photos envoûtées,…), et fait le lien avec la personne à atteindre. Tout ce que le support intermédiaire subira aura le même effet sur la victime ciblée.

Le cheval de Troie

Une ruse maléfique qui permet d’implanter un programme infernal d’instrumentalisation dans le subconscient d’un sujet. Prenant la main sur sa volonté, le sorcier dicte ses ordres au cerveau victime, qui perd son libre arbitre et s’exécute. La force de l’influence de l’un dépendra de la résistance psychique de l’autre.

L’envoûtement alimentaire

Il consiste à jeter un sortilège par le biais d’aliments ingérés qui agiront comme un poison, gangrénant le psychisme de la victime ou modifiant son activité sexuelle. C’est d’ailleurs un procédé très utilisé en magie sexuelle pour les effets aphrodisiaques qu’il induit.

La magie sexuelle

Dans sa version noire, cette magie se nourrit de l’énergie sexuelle du sorcier qui impose sa seule volonté en faisant appel à un arsenal de charmes qui conduiront la victime, serviteur involontaire, à une soumission affective ou sexuelle totale.

L’envoûtement par charge

Dans cet acte de sorcellerie qui convoque la puissance de l’énergie, les ondes négatives sont amenées à se propager dans l’environnement proche de la victime (maison, travail) puis directement sur elle. Le sort peut également être élargi aux objets de son quotidien.

Envoûtement par transfert de nuisances

Cette agression sorcière met littéralement le mal (maladie, malformation) dans le corps de la victime. Il s’agit d’une pratique occulte difficile à déceler, d’une grande puissance et de très haut niveau, maîtrisée par quelques rares sorciers.

L’envoûtement par évocation

La puissance et l’efficacité de ce sort qui puise son énergie néfaste dans les entrailles de la terre fait appel à une entité surnaturelle et maléfique pour atteindre sa victime et requiert les compétences d’un très grand sorcier. Ses domaines d’application sont vastes, mais le rituel, très dangereux et complexe dans sa mise en place (matériel, incantations, force de l’entité), demeure peu exploité.

L’envoûtement par prières égrégores

Ce rituel cérémonial et collectif se nourrit de l’énergie supplémentaire générée par le groupe qui s’ajoute aux forces individuelles, dans un but commun. Il est très utilisé en magie politique et conquête du pouvoir et permet au mal d’investir tous les domaines de la vie personnelle (amour, santé, prospérité,…). Ses degrés d’analogie et de ressemblance avec l’envoûtement par messe sont très élevés et les sorciers ont cessé d’utiliser ce dernier au bénéfice du premier.

L’envoûtement Karmique

La loi du karma considère que toute action engendre une réaction. Dans cette même logique, toute mauvaise action engendre une réaction négative. Lorsqu’un sorcier décide de solder une dette karmique, il invoque toutes les actions du passé, déclenchant, en une seule fois, les réactions qui doivent en résulter. Et c’est l’avalanche. La victime croule alors sous les catastrophes.

La possession démoniaque

La possession est la forme ultime d’une attaque malfaisante généralement orchestrée par un être surnaturel, contrairement aux maléfices, qui sont l’œuvre de sorciers noirs. Elle conduit la victime à être totalement habitée, à son insu, par une entité, et seul un exorcisme pourra mettre fin à la possession. Les cas avérés demeurent extrêmement rares.

L’envoûtement par radionique

Un maléfice à distance qui prend sa source dans les ondes de formes. Il s’exerce à partir d’un dessin qui représente un objet, une forme géométrique, un symbole,… En agissant sur les énergies émises, il modifie les champs magnétiques, provoquant toutes sortes de nuisances de faible intensité pour des effets de courte durée.

Banniere pub

Les symptômes d’un envoûtement

symptomes-envoutement_pHuges
L’envoûtement, quelle que soit la force maléfique qui agit, se caractérise par un affaiblissement physique et psychique anormal qui survient sans explication. Les victimes sont en permanence fatiguées et donnent l’impression de s’enfoncer dans une vie sans plaisirs et sans intérêt. Une situation qui peut les conduire à une exclusion passive de la société. Difficile de fonder un diagnostic, mais un ensemble de facteurs peut alerter. On a ainsi clairement identifié des symptômes prolongés qui altèrent, parfois simultanément, le corps et l’esprit, et démontrant la présence d’un maléfice :

  • fatigue importante qui perdure
  •  migraines invalidantes et malaises fréquents
  •  trouble sévère du sommeil
  • douleurs intenses dans le dos et sensation d’oppression au niveau de la poitrine
  •  démangeaisons cutanées récurrentes
  •  perte d’appétit
  •  sensations désagréables et douloureuses de jambes lourdes et de fourmillements dans les doigts
  •  déprime, dépression
  • perte de la libido
  •  nervosité, agressivité
  •  isolement et repli sur soi

L’envoûtement s’accompagne également d’une détérioration générale de son cadre de vie, observable seulement quelques semaines ou quelques mois après l’apparition des premiers symptômes. On sera particulièrement attentif aux nombreuses pressions qui s’exercent soudainement et continuellement sur notre environnement :

Banniere pub

 Suis-je victime d’un ensorcellement maléfique ?

 Voici un test simple et à la portée de tous permettant de déceler un sortilège de magie noire :

ingrédients et ustensiles :

– une assiette creuse de couleur blanche
– de l’eau de source
– de l’huile d’olive.

Prendre une assiette creuse de couleur blanche et y verser de l’eau de source jusqu’aux 3/4. Positionner l’assiette au dessus de la tête de la personne à tester puis avec le bout des doigts,prendre un peu d’huile d’olive. Faire tomber une goutte d’huile dans l’eau au centre de l’assiette.

  • Si la goutte d’huile reste au milieu de l’assiette la réponse est négative, rassurez vous, vous n’êtes pas la proie d’un quelconque travail occulte de magie noire.
  • Si par contre les gouttes d’huile ont tendance à se disperser vers le bord de l’assiette, hélas la réponse sera positive. Vous souffrez alors d’un envoûtement maléfique.