Publié le Laisser un commentaire

L’enfer des albinos en Afrique

femme-albinos

Être albinos dans certains pays africains demeure un véritable combat au quotidien. En effet, cette minorité est en proie à d’effroyables persécutions et demeure l’objet d’une kyrielle de superstitions qui mettent en péril leur vie et qui en font des cibles privilégiées.

Rappelons au passage que le meurtre ou la mutilation d’albinos est monnaie courante en Afrique. Chaque année, des centaines d’albinos sont mutilés, tandis que des dizaines d’autres sont assassinés au nom de fausses croyances et de pseudo rituels de magie noire. La crainte de finir sacrifié à des fins de sorcellerie habite chaque individu atteint d’albinisme en Afrique. Certaines fausses croyances relayées par des sorciers africains peu scrupuleux font des albinos un « produit ésotérique » de choix et onéreux, indispensable à l’élaboration de potions magiques aux multiples vertus.
Certains sorciers ont besoin du sang, des parties génitales ou encore du membre d’un albinos pour exécuter le rite de sorcellerie visant à exaucer la demande de leurs clients qui consiste le plus souvent à obtenir la réussite dans le domaine professionnel, financier ou amoureux.

Des croyances absurbes

Les absurdités liées aux croyances de certains peuples africains ne s’arrêtent pas là. Une légende prétend même que consommer les parties génitales d’un albinos serait source de pouvoir.

Avoir une relation sexuelle avec une personne atteinte d’albinisme favoriserait la prospérité et contribuerait à la guérison d’un malade souffrant du sida.
Au Zimbabwe, coucher avec une femme souffrant d’albinisme éradiquerait le VIH de l’organisme. Cette croyance sans fondements a eu pour conséquence une augmentation sans précédent du nombre de cas de viols perpétrés à l’encontre des femmes souffrant d’albinisme.
albinos_mMFQtf

Sacrifier un albinos permettrait de remporter une élection. Les marabouts africains n’hésitent pas à recourir à cette technique dans le but de voir leur proche remporter un scrutin local.

Au Cameroun, une légende affirme que seul le sang d’albinos est en mesure de calmer une éruption volcanique. Les sorciers africains sont déterminés à se procurer du sang d’albinos au point de déterrer des cadavres d’albinos dans les cimetières.

Autant de croyances qui rendent l’existence des albinos difficile sur le continent africain où un habitant sur 4000 serait atteint de cette anomalie génétique.

Doivent-ils fuir le Sénégal ?

Mouhamadou Bamba Diop, président de l’Association nationale des albinos du Sénégal (Anas) attire l’attention de la communauté internationale sur la recrudescence des cas d’assassinats d’albinos, et pointe du doigt les marabouts et sorciers qu’il accuse d’encourager ces actes odieux et inhumains tels que sacrifices, sévices, agressions, enlèvements…

La situation des albinos inquiète au plus au degré Mouhamadou Bamba Diop si bien qu’il en est venu à remettre en question leur présence au Sénégal et se demander si les albinos ne devraient pas quitter ce pays pour sauver leur peau. Ses propos traduisent le profond malaise et l’angoisse permanente qui habitent les albinos du Sénégal qui craignent pour leur sécurité personnelle et qui ne tiennent pas à se voir offrir en sacrifice au nom d’un rite occulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.